Skip to main content
Public Health

Bulletin d’information Santé-UE n° 245 – Pleins feux

Un héritage vivant – Le cycle sur l’état de la santé dans l’UE du Commissaire Andriukaitis

Une des réalisations que nous lègue Vytenis Andriukaitis est le cycle consacré à l’état de la santé dans l’UE, mis en place durant son mandat de commissaire européen de la santé et de la sécurité alimentaire, qui évalue l’évolution de nos systèmes de santé au moyen de rapports concis. L’éditorial de cette édition est tiré de l’avant-propos du commissaire Andriukaitis au nouveau rapport d’accompagnement, publié le 28 novembre 2019.

L’Europe est une union de citoyens pour les citoyens. Ce qui compte pour les citoyens européens compte pour l’UE. Il n’est pas étonnant que, dans les enquêtes et les débats menés régulièrement sur tout le continent, la santé soit systématiquement citée parmi les grandes priorités des citoyens européens. Ceux-ci sont en droit d’attendre un niveau élevé de protection, et il appartient à chacun d’entre nous, dans toutes les capitales européennes, de répondre à ces attentes.

Aujourd’hui, l’Europe est la région du monde où l’espérance de vie est la plus élevée. Toutefois, les progrès ralentissent, tandis que les inégalités entre et dans les pays se creusent. Les Européens craignent que la vie de leurs enfants soit plus difficile que la leur. Les défis auxquels notre continent est confronté comprennent le changement climatique, le vieillissement de la population, les menaces sanitaires telles que la résistance aux antimicrobiens, la persistance de la fracture numérique et une polarisation croissante qui nuit à nos politiques fondées sur des données probantes. On ne peut pas se contenter de continuer comme avant. Le coût de l’inaction en matière de santé peut être désastreux, tant sur le plan des vies humaines que des conséquences économiques.

Comment pouvons-nous agir? Tout commence par une approche crédible fondée sur des données probantes. C’est précisément l’objectif de l’État de la santé dans l’UE. Ce processus permet aux décideurs politiques et aux acteurs influents d’accéder facilement aux informations, à l’expertise et aux bonnes pratiques en matière de systèmes de santé. Ce fut l’un des principaux objectifs de mon mandat de commissaire, en réponse directe à la lettre de mission du président Juncker en 2014. La Commission européenne a renforcé sa collaboration avec l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et l’Observatoire européen des systèmes et des politiques de santé. Les fruits de cette collaboration, les profils de santé de chaque pays publiés tous les deux ans, sont devenus une importante source de connaissances et d’informations pour les acteurs des politiques de santé dans l’UE.

Ce rapport d’accompagnement présente certaines des tendances les plus marquées de la transformation de nos systèmes de santé. Premièrement, je suis heureux de constater que les efforts en faveur d'un renforcement de la promotion de la santé et de la prévention des maladies donnent des résultats positifs. Toutefois, les obstacles comprennent les idées fausses et le scepticisme qui entourent la vaccination, ainsi que les difficultés à tirer pleinement parti de la transformation numérique, qui peut profiter à certains et pas à d'autres. Deuxièmement, il est demandé aux États membres de veiller à ce que les citoyens aient accès en temps voulu à des soins de santé préventifs et curatifs abordables et de qualité, comme l’énonce le socle européen des droits sociaux. Mais comment honorer cette promesse? Disposons-nous d’éléments suffisants pour soutenir l’accès universel aux soins? Troisièmement, nous cherchons à assurer la pérennité de nos systèmes de santé. Dans ce domaine, nous mettons l’accent non seulement sur des exemples intéressants de transferts de tâches entre les professionnels de la santé, mais aussi sur les moyens de garantir que les médicaments soient disponibles et abordables.

L’objectif fondamental du cycle sur l’État de la santé dans l’UE est d’aider les États membres à améliorer constamment l’efficacité, l’accessibilité et la résilience de leurs systèmes de santé. Ce socle solide de connaissances concernant chaque pays et l’ensemble de l’UE contribue désormais à la fois à l’élaboration des politiques nationales et à la coopération au niveau de l’UE. De nombreux États membres se servent de nos échanges volontaires pour suivre l’évolution de cette nouvelle source de données, débattre des conclusions et partager les meilleures pratiques. Je suis très fier d’avoir lancé le cycle sur l’État de la santé dans l’UE et j’espère que ma celle qui me succédera continuera à l’exploiter pour mettre en œuvre ses priorités, car je suis fermement convaincu qu’une approche crédible fondée sur des données probantes demeure essentielle pour l’élaboration des politiques en Europe.

Activités au niveau de l’UE

État de la santé dans l’UE

Commission européenne – Santé et sécurité alimentaire

Actualité

Le rapport d'accompagnement 2019 tire cinq grandes conclusions des profils de santé par pays 2019

Le rapport d’accompagnement récemment publié met en lumière quelques enseignements importants, qui peuvent améliorer l’efficacité, l’accessibilité et la capacité d’adaptation de nos systèmes de santé. Les cinq principales conclusions sont résumées ci-dessous, et le rapport complet peut être consulté en ligne.

Le rapport d'accompagnement tire des conclusions transversales des profils de santé par pays

Ces conclusions soulignent les objectifs stratégiques partagés par les pays de l’UE, ainsi que les domaines dans lesquels la Commission européenne peut contribuer à faciliter l’apprentissage mutuel et l’échange de bonnes pratiques.

Les profils de santé par pays dressent le tableau des défis et des réponses apportées en matière de politique de santé

Les profils de santé par pays, qui portent sur tous les États membres de l’UE ainsi que l’Islande et la Norvège, visent à fournir une source centralisée de connaissances et d’informations sur le système de santé de chaque pays, dans la perspective d’une comparaison avec les autres pays de l’UE.

Voir la vidéo promotionnelle du rapport d’accompagnement 2019

Autres liens

Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) – Indicateurs du panorama de la santé 2019

Panorama de la santé: Europe 2018 – Cycle concernant l’état de la santé dans l’UE

«Panorama de la santé: Europe 2018» présente des analyses comparatives de l’état de santé de la population dans l'UE et de la performance des systèmes de santé des 28 États membres de l’Union, de cinq pays candidats et de trois pays de l’AELE.

Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) – Profils de santé par pays 2017

État de la santé dans l’UE – Rapport d’accompagnement 2017

Ce rapport d’accompagnement tire cinq grandes conclusions des profils de santé par pays établis dans le cadre de l’étude sur l’état de la santé dans l’UE.